Abandon : Auprès de moi toujours

Publié le par Anne

Auprès de moi toujours

  Quatrième de couverture :

"Jadis, Kath, Ryth et Tommy ont été élevés à Hailsham : une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l'idée qu'ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelle raison les avait-on réunis là ? Bien des années plus tard, Kath s'autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Une histoire d'une extraordinaire puissance, au fil de laquelle Kath, Ruth et Tommy prennent peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n'a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d'adultes."

 

C'est la première fois que je fais une chronique sur ce blog à propos d'un livre abandonné en cours de route... Cela ne m'était plus arrivé depuis longtemps, et pourtant (pourtant...) j'ai aimé de nombreux titres d'Ishiguro, et pourtant (pourtant...) je voulais  le lire pour le club de lecture à la Bibliothèque !!

En fait, je n'ai jamais vraiment accroché aux souvenirs de Kath, la narratrice, je me suis ennuyée... Je me doute bien qu'il s'agit d'un roman d'anticipation plutôt qu'une gentille évocation d'un pensionnat anglais (même si j'aime la culture anglaise). J'ai tenu jusqu'à la page 155 et ai donc découvert qu'il s'agissait d'enfants et d'adolescents stériles destinés à devenir donneurs d'organes plus tard (j'ai lu sur le blog de George de quoi il s'agit vraiment, c'est encore plus fort) mais je n'ai pas eu envie d'aller plus loin découvrir de quoi il s'agit exactement. Je resterai sur mon excellente impression des Vestiges du jour et de Quand nous étions orphelins.

Dommage, je comptais en faire mon objectif PAL du mois !

Je vais créer la catégorie "Abandons", espérons qu'elle ne se remplisse pas trop.

 

Kazuo ISHIGURO, Auprès de moi toujours, Editions des Deux Terres, 2006

Publié dans Abandons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Syl. 29/07/2012 11:49

Anne, je sais ! Ton article devance le mien de quelques mois... ♥

Anne 29/07/2012 12:00



Ouf ;-) (je vais le chercher)



Syl. 29/07/2012 11:40

Le problème des lectrices bavardes ! J'essaie de faire attention mais parfois, je peux aussi déborder !
Du coup, je vais aller me relire...

Anne 29/07/2012 11:45



Ce n'est absolument pas de toi que je parle en parlant de blog trop bavard, oh pardon !! Je ne me souviens même pas chez qui j'ai lu le thème du clonage... un blog vu par hasard et que je ne
fréquente pas, je crois ;-)



Syl. 28/07/2012 18:00

D'un billet je passe à un autre !
Je lisais ta dernière chronique quand j'ai vu que tu avais abandonné celui-ci !!! J'ai adoré ce livre. Et pourtant, j'ai pleuré !!!

Anne 29/07/2012 10:47



Je ne désespère de le reprendre un jour par contre, celui-ci, Ishiguro m'intéresse de toute façon... Même si j'ai découvert le thème central sur un blog trop bavard...



Noukette 18/12/2010 00:50


Lu avant le blog, ce livre m'avait laissé une drôle d'impression. C'est vrai qu'on ne sait pas trop sur quel pied danser, et même si je suis allée au bout de ma lecture, aujourd'hui il m'en reste
peu de choses...


Anne 18/12/2010 17:52



Au club d electure, on m'a dit qu'il y a un retournement de situation très intéressant à la fin. Et quelqu'un a révélé dans son blog de quel genre de dons il s'agit... Peut-être (pas sûr) que je
le reprendrai plus tard.



Richard 11/12/2010 18:45


Tu as mis en pratique un droit fondamental du lecteur ...
Et comme tu le dis, il y a tellement de bons livres à lire !
Merci !


Anne 12/12/2010 11:37



Merci, Richard, et bienvenue sur ce blog ! Peut-être que le livre est trop difficile pour le moment (quoique le style n'est pas compliqué). Et surtout j'ai besoin d'être stimulée ou
distraite par la lecture en ce moment, et surtout pas de déprimer devant un livre...