C'est jeudi !

Publié le par Anne

Ne dérogeons pas à la tradition de la citation du jeudi instaurée par Chiffonnette ! Bien que je lise assez lentement en ce moment (occupée, fatiguée, un abandon, trop accro à l'ordi et pendant ce temps-là, ragnagna je ne lis pas !!) je ne résiste pas à vous faire goûter le premier paragraphe de ma lecture du moment : Olive Kitteridge. Les commencements ont tant de charme... Et puis cela se passe dans le Maine, si cher à John Irving, à Douglas Kennedy... J'ai l'impression de prendre un bon bol d'air pur en lisant cela !

 

"Pendant plusieurs années, Henry Kitteridge travailla comme pharmacien dans la vielle voisine, parcourant chaque matin les routes enneigées, ou les routes balayées par la pluie, ou les routes estivales, quand les nouvelles pousses de fraises sauvages surgissaient dans les ronces avant l'embranchement menant à la pharmacie. Aujourd'hui, il est à la retraite, mais il se réveille toujours de bonne heure et se rappelle comme il aimait les matins, quand le monde entier semblait lui révéler, à lui seul, son secret. Les roues de la voiture vibraient doucement sous ses pieds, la lumière filtrait à travers les brumes de l'aube, sur sa droite apparaissaient brièvement la baie puis les pins hauts et sveltes. Il roulait presque toujours vitres baissées car il adorait l'odeur des pins, l'air chargé de sel et, l'hiver, l'odeur du froid."

 

Elizabeth STROUT, Olive Kitteridge, Éditions Écriture, 2010

 

Le jeudi c'est citation.gif

 

Commenter cet article

Noukette 13/01/2011 23:59


Un joli début ! L'ambiance est posée !


Anne 14/01/2011 15:22



J'adore ce livre, je sens que ce sera un coup de coeur (mais je le déguste lentement, peux pas faire plus cette semaine !)



sophie57 13/01/2011 22:45


on s'y croirait!
bah moi aussi en ce moment je suis lente en tout, tant pis,ce qui doit être fait sera fait quand même, et puis nous les femmes on est trop perfectionnistes...


Anne 14/01/2011 15:23



C'est une lecture plaisir malgré tout, ça me plaît vraiment beaucoup, j'ai envie de tout lâcher pour le terminer mais je ne peux paaaaaas !