Chasseur d'orages

Publié le par Anne

Chasseur d'orages

 

Quand son grand-père John, qui l'élevait depuis la mort de sa mère alors qu'il était bébé, meurt subitement, Herb Moriarty, 15 ans, n'a pas d'autre choix que de revenir vivre chez son père, dans un quartier très chic de Vancouver, et de subir le mode de vie arrogant de son père, son ghetto de riches, les jérémiades de Jennifer, sa belle-mère. Habitué à une vie simple et sobre, au grand air, avec John, Herb n'a qu'une idée en tête : quitter cette maison, très vite. D'autant que le grand-père lui avait promis de se rendre aux Lightning Fields.

"Fermez les yeux, et imaginez un peu : quatre cents poteaux en métal, plantés sur un haut plateau à quelques kilomètres de Santa Fe, au sud ouest des États-Unis, dans le désert... Une région adorée des orages.

Chaque soir ou presque, une gigantesque fleur électrique tombe du ciel, une sculpture de lumière qui déchire les nuages noirs, avec un fracas d'enfer.

Quatre cents éclairs qui tombent au même instant, au même endroit ! Attirés par les piquets de métal..." (p. 21)

Herb rencontre trois amis de hasard, Moon, un grand Indien baraqué, Blondie, une Chinoise qui se teint en blonde comme Marilyn Monroe, et Mina, délicieuse petite brunette qui photographie tout ce qui tombe sous son objectif... et fera très vite vibrer le coeur d'Herb. Et voilà les quatre ados partis en van, pour un road-movie qui les mènera de Vancouver à Santa Fe, à travers des paysages inoubliables. Des rencontres improbables, le souvenir des morts et les coups de foudre seront au rendez-vous.

 

C'est un très petit livre (91 pages) et... cela m'a paru court. Ce n'était peut-être pas le bon moment ou mon regard d'adulte n'apprécie plus autant le rythme rapide d'un roman pour jeunes ados ?

J'ai trouvé celui-ci léger : encore une fois (comme dans Un soir, j'ai divorcé de mes parents), l'ado de 15 ans qui disparaît dans une virée impromptue n'est pas très réaliste, bien sûr il doit affronter la perte de son grand-père mais tout semble aller très vite comme sur des roulettes. Les autres personnages sont sympas mais pas très fouillés, par exemple on sent une blessure chez Moon, qui sera révélée à la fin mais qui aurait peut-être pu être plus développée. Et le road-movie est vraiment très rapide...

Je ne connaissais pas du tout cet auteur, c'est son premier roman jeunesse après plusieurs publications pour adultes, notamment en science-fiction.

 

Elise FONTENAILLE, Chasseur d'orages, Collection doAdo, Éditions du Rouergue

 

Un livre emprunté en bibliothèque et lu dans le cadre du Prix Farniente.

Publié dans Des Mots en Jeunesse

Commenter cet article