Cinq fragments du désert

Publié le par Anne

Cinq fragments du désert

 

Présentation de l'éditeur :

Cet ouvrage est une ode au désert, immensité à la beauté insolite, lyrique et métaphysique, qui toujours a nourri l’imaginaire humain. Proposé en édition bilingue français-arabe, ce livre réunit pour la première fois deux grands créateurs algériens, Rachid Boudjedra et Rachid Koraïchi, qui se connaissent depuis longtemps et sont originaires de la même ville, Ain Beida (450 km à l’est d’Alger). A la poésie inquiète du premier répond l’imagination fertile du second, texte et illustrations entrent alors dans une magnifique résonance. La traduction du français vers l’arabe est l’œuvre de Hakim Miloud.

 

C'est un bien beau livre que j'ai reçu des éditions Barzakh/Actes Sud, grâce à Libfly, dans le cadre de l'opération

1 / Deux éditeurs se livrent spécial Maghreb / Lire et partager jusqu'au 10 février

Comme son nom l'indique, cinq textes nous livrent des visions fragmentaires du désert du Sahara, les nuits, le sable, la lumière, les oiseaux, les gens qui traversent le désert, le vide apparent, la vie qui sourd malgré l'aridité. Chaque fragment est introduit par des vers de Saint-John Perse et est prétexte à une réflexion philosophique, nourrie d'une écriture poétique, parfois savante voire absconse. Comme pour préserver le ysère de ce lieu vaste et insolite.

Mais la beauté de ce livre réside surtout à mon sens dans la traduction en arabe d'abord, dans ses illustrations ensuite.

L'ouvrage peut en effet se parcourir de gauche à droite, en français, et de droite à gauche en arable. On peut alors goûter dans la saisir la finesse de la calligraphie arabe. Les deux parties sont illustrées par Rachid Koraïchi : dessins à la plume, pages rythmées de graphismes disposés comme des hiéroglyphes, traits fins, couleurs de sanguine et de nuit, tout est fait pour séduire l'oeil. La qualité du papier ajoute au plaisir de feuilleter ce livre que je garderai précieusement.

 

DSCN0248.JPG               DSCN0249.JPG

 

Un grand merci aux éditions Barzakh/ Actes Sud, à Yomu et à Libfly ! (Cliquez sur le logo de l'opération pour tout savoir de ce désir de faire connaître des éditeurs du Mahgreb.

Et comme nous sommes le 12 janvier, je dédie ce billet à Hubert Nyssen, fondateur des éditions Actes Sud.

 

Cinq fragments du désert, Textes de Rachid BOUDJEDRA, Illustrations de Rachid KARAICHI, Barzakh/Actes Sud, 2001/2007

 

 

Publié dans Des Mots africains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

denis 13/01/2012 21:14

l'un de ses premiers livres "la répudiation" m'a beaucoup ému sur la répudiation d'une femme en Algérie par son mari
à découvrir absolument

Anne 13/01/2012 23:32



Merci !



jeneen 13/01/2012 18:57

superbe, les dessins ! et l'idée bilingue droite /gauche est amusante et bien pensée.

Anne 13/01/2012 19:04



L'arabe se lit dans ce sens-là, de toute façon. Une belle collaboration donc.



malou 12/01/2012 23:38

Mais dit moi tu lis combien de livres par jour et par nuit?? comme j'aimerais être aussi rapide tellement j'ai soif de découvrir!!!

Anne 13/01/2012 10:06



C'était très court à lireet j'en ai même étalé la lecture sur quelques jours, quand j'avais cinq minutes, pour déguster. Sinon toujours un livre à la fois...



denis 12/01/2012 21:05

je connais Rachid Boudjedra depuis ses tous premiers livres
tu me donnes envie de le relire et très bien pour un hommage à Hubert Nyssen

Anne 12/01/2012 21:11



En effet, j'ai vu qu'il a publié plusieurs autres titres. Que me conseillerais-tu ? Ce livre-ci va très vite à lire évidemment.