Dix mille guitares

Publié le par Anne

 

Quatrième de couverture :

En 1578, la dernière croisade s'achève au Maroc avec la disparition du roi portugais Sébastien le Désiré. Mort ou vif ? Son favori, réincarné en un rhinocéros de l'Inde, attend le retour de son maître. Lisbonne, Prague, Stockholm : dans l'Europe des tourmentes, l'animal conte son périple à travers els guerres de religion, les folies des Habsbourg, la passion de la reine Christine pour René Descartes.

 

Cela faisait bien longtemps que je n'avais lu un roman historique (je ne compte pas les polars sur fond d'époque) et ma foi, j'ai passé un bon moment grâce à Catherine Clément que je ne connaissais pas du tout. Au début, j'ai eu un peu peur de me perdre dans les différentes voix (car le rhinocéros cède souvent la parole à un narrateur omniscient) et les différents lieux d'action, mais cette crainte a vite disparu pour suivre avec intérêt et même passion cette fresque liée à la dernière croisade. J'ai appris énormément du point de vue historique ou j'ai révisé mon histoire des 16e et 17e siècles ! La dernière croisade, les Habsbourg, Philippe II, ses épouses, ses neveux et ses ambitions européennes, la guerre de Trente ans, les liens très nombreux qui existaient entre les cours européennes qui s'arrachaient les hommes de science, les philosophes... Mais bien sûr, il ne s'agit pas d'un cours d'histoire sec et ardu, car Catherine Clément, extrêmement bien documentée, nous entraîne dans le secret des alcôves, chez les serviteurs, elle nous fait assister aux coups de folie des grands de l'époque, elle trace le portrait des ambitieux, le tableau des complots, le jeu des alliances, les joutes oratoires et scientifiques.

Au coeur de l'histoire, le roi du Portugal, Sébastien le Désiré, à la fois empreint de la folie des Habsbourg et habité d'un idéal plein de feu. Et son rhinocéros, reflet des amours exotiques des puissants d'Europe, narrateur à ses heures et doué d'une sensibilité inouïe. Il faut avouer que ce point de vue est particulièrement original et motivant ! La galerie de personnages, plus ou moins connus, nobles ou roturiers, qui interviennent dans le récit, est riche et pittoresque et complète le charme et la force du roman.

Un voyage qui nous transporte au Portugal, au Maroc, de Madrid à Prague et à Stockholm, basée sur des faits bien réels : Catherine Clément nous propose une chronologie des faits et nous explique la genèse de son roman à la fin de l'ouvrage.

Une belle évasion en ce début d'été, grâce aux Editions Points Seuil et au forum Partage Lecture que je remercie !

 

Catherine CLEMENT, Dix mille guitares, Le Seuil, 2010 (et Points Seuil)

 

EDIT du 17 août : je me rends compte, un peu tard, qu'une guitare, c'est un objet, ce qui me permet de finir la première ligne du challenge Petit Bac. Je vais commencer une deuxième ligne, au moins ! laurier_couronne_fdb39

Publié dans Des Mots français

Commenter cet article

Anis 17/08/2011 22:20


Je crois que ce qui m'intéresserait moi le plus c'est la passion entre la reine Christine et Descartes.


Anne 17/08/2011 22:27



En effet c'est très intéressant car elle était réputée pour ne pas aimer l'eau (ne pas se laver donc) et lui était un tantinet plus raffiné...



Asphodèle 31/07/2011 14:45


Je m'aperçois que j'ai lu beaucoup de romans historiques dans ma vie et que c'est une de mes passions ! Il faut que j'y revienne ! Ton billet me done envie...et c'est bien ! Je note.


Anne 31/07/2011 16:13



J'aimerais en lire encore d'autres aussi ! J'avais adoré Le livre de saphir, de Gilbert Sinoué, par exemple.



jeneen 29/07/2011 19:08


que tu en parles bien !!!! A donner envie de lire des romans historiques...ce que je fais très peu, bizarrement ! Pas un peu touffu si on ne se souvient plus de toutes ces époques ?


Anne 29/07/2011 21:38



Non, ce n'est pas trop compliqué. Une chronologie et une liste des personnages aident bien.



Mimi desPlaisirs 29/07/2011 16:34


Un livre foisonnant, riche...peut-être trop quand on n'a pas la fibre historienne?


Anne 29/07/2011 21:36



Non, ce n'est pas trop lourd à lire, au contraire !



Nanne 25/07/2011 18:02


Un livre que je ne connaissais pas, mais qui m'intrigue beaucoup parce que j'apprécie les romans historiques ainsi que Catherine Clément ... Merci pour cette belle trouvaille ;-D


Anne 27/07/2011 22:39



Une belle découverte pour moi !