L'art de conjuguer des hommes mariés

Publié le par Anne

francesco pittau,luna pittau,maître k'ong,écureuils,pluie,oracles,yves budin,rock,johnny cash,nick cave,bob dylan,jimi hendrix,morrissey,iggy pop,the ramones,keith richards,lou reed,siouxsie

 

 

Quatrième de couverture :

Chaque histoire d’amour est unique, bien sûr, et pourtant, dans certains cas, le singulier touche à l’universel. J’ai entendu ces phrases, ces belles paroles. Je les ai conjuguées, non pas pour relever le défi inutile de traverser notre conjugaison complexe, mais parce que j’ai entendu d’autres femmes, éblouies, hallucinées d’amour, me répéter ces mêmes phrases qu’elles venaient d’entendre, tirées elles aussi d’histoires singulières et exceptionnelles. Ces phrases étaient pour elles la preuve de la beauté de leur histoire d’amour unique et merveilleuse, comme elles le furent pour moi. Et, à les entendre, j’ai eu envie d’écrire cet art de conjuguer des hommes mariés. Je le revendique : dans ce texte je règle mes comptes avec ceux qui usent de cette lâcheté dévastatrice.

 

 

En ce jour de fête nationale belge, j'ai décidé de lire ce petit livre d'Eva Kavian, acheté en compagnie de Nadège à la Foire du livre de Bruxelles, sur le stand des éditions Les Carnets du Dessert de Lune (n'est-ce pas une aventure poétique à lui seul, ce nom ?)

Nadège a déjà commenté ce livre ici-même.

Le titre m'a donné un peu de fil à retordre : j'étais persuadée qu'il s'agirait de courts textes sur une femme qui a plusierus amants, mariés par ailleurs. Mais pas du tout : il faut comprendre l'art qu'ont les hommes mariés de conjuguer. Conjuguer quoi ? Eh bien, les histoires d'amour, les petits mots doux et les grandes déclarations, mais aussi les excuses, les prétextes, les fuites en avant ou les grandes reculades.

Au fil des conjugaisons, à tous les modes et à tous les temps, Eva Kavian conte, du point de vue d'un homme, l'histoire d'un couple qui se rencontre surtout sur les bancs publics : lui est marié, depuis vingt-cinq ans, elle l'attend, le rejoint, l'attend, le rejoint... Il a promis de quitter sa femme, cette Elle à qui il arrive toutes sortes d'accidents qui retardent sans cesse la grande explication et la rupture finale.

Si l'exercice de style m'a intéressée au début, il m'a paru finalement bien léger pour raconter cette histoire somme toute banale. Les lâchetés, les  faux-fuyants de cet homme deviennent répétitifs et agaçants, et en même temps, ils font froid dans le dos.

Un livre qui, je crois, ne me laissera pas grand souvenir, à part la qualité de l'objet-livre : beau papier au toucher agréable (Bouffant et Gmund-Kaschmir, est-il précisé en fin de volume), photos de bancs publics en noir et blanc, mise en page soignée et aérée.

D'Eva Kavian, je continuerai à explorer l'univers romanesque, déjà découvert dans le magnifique roman-jeunesse Ne plus vivre avec lui.

 

Eva KAVIAN, L'art de conjuguer des hommes mariés, Editions Les Carnets du Dessert de Lune, 2012

 

Le site de la maison d'édition

 

Un livre européen, puisque belge, et qui fait 70 pages ! Si j'en ai le temps, je vous en présenterai un autre dans la journée.

 

Logo Voisins Voisines Calibri noir cadre blanc

  compo_100_pages

Publié dans De la Belgitude

Commenter cet article

Nadège 29/07/2012 11:03

Je crois, en effet, que ce n'est pas le meilleur ouvrage d'Eva Kavian. Et c'est clairement un exercice de style. Je ne pense pas que l'auteure puisse le nier. (D'ailleurs, c'est pratiquement
l'intérêt principal de l'ouvrage, répétitif je l'admets.) Par contre, j'aimais bien l'idée que ce soit le point de vue d'un homme par une femme. Cela dit, nous avons eu le même souci par rapport au
titre. Et je me demande si ça ne joue pas. Notre horizon d'attente de lecteur n'est pas rencontré et la surprise n'est pas à la hauteur pour dépasser cela. Dommage. Mais je continuerai aussi à lire
Eva Kavian !

Anne 29/07/2012 11:16



J'ai justement emprunté "La dernière licorne" à la bibli et acheté "Premier chagrin", deux autres romans jeunesse qui me tentent très fort !



argali 22/07/2012 21:29

Près de 50 livres dans ma PAL et je n'aime pas ça car je sais que certains vont y trainer des mois voire des années. Or j'aime lire un livre quand je viens de l'acheter. :(

Anne 22/07/2012 21:57



Bon courage à toi et à ta PAL, Argali ;-)



Géraldine 22/07/2012 20:44

Bon manifestement,tu ne cherches pas particulièrement à nous diriger vers ce livre ! En tout cas, moi je passe !

Anne 22/07/2012 21:54



Ce n'est pas un indispensable pour moi !



Céline72 22/07/2012 12:00

Ah oui aussi ^^ je dois dire que je ne suis plus à ça près avec ma PAL ;)

Anne 22/07/2012 21:51



Comme je te comprends... 



Céline72 22/07/2012 11:51

@Anne : Hummm je ne sais pas lol
Mais bien évidemment que je te remercie, quand je viens de rendre visite sur ton blog, c'est toujours un plaisir de te lire car tu es une bonne conseillère et j'ai déjà fais pas mal de bonnes
découverte grâce à toi.
Très bon dimanche ;)

Anne 22/07/2012 11:58



C'était me dire merci pour ta PAL, pour une fois ! ;-) Bon dimanche, Céline !