L'invitation au voyage

Publié le par Anne

Fin de vacances, clin d'oeil à ceux qui partent seulement maintenant, aspiration à un ailleurs mystérieux... Renouons avec Baudelaire en ce dimanche.

 

L'INVITATION AU VOYAGE

 

Mon enfant, ma soeur,
Songe à la douceur
D'aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l'ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l'âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l'humeur est vagabonde ;
C'est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu'ils viennent du bout du monde.
- Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D'hyacinthe et d'or ;
Le monde s'endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté. 

 

 

Publié dans Des Mots en Poésie

Commenter cet article

Philippe D 28/08/2012 21:26

J'ai rencontré ce poème pour la première fois dans un parc floral. Je l'ai lu et il m'a de suite plu.
Bonne fin de soirée.

Anne 28/08/2012 22:53



Joli lieu pour une belle rencontre !



Philisine Cave 26/08/2012 21:44

Baudelaire, le meilleur poète de ma jeunesse. J'ai une chance inouïe d'enseigner dans un établissement qui porte son nom. Bises

Anne 27/08/2012 09:46



Ah oui, ça en jette, un lycée (ou collège ?) Baudelaire !



Margotte 26/08/2012 19:02

Je rentre mais lire Baudelaire, c'est toujours un voyage en soi... Bon dimanche à toi !

Anne 27/08/2012 09:45



On peut toujours s'éader grâce à la poésie !



sophie 26/08/2012 17:32

que dire qui n'ait déjà été dit? peut-être que le beauté existe en ce bas-monde, un peu quand même?

Anne 27/08/2012 09:44



Et que le rêve est toujours permis, heureusement ;-)



l'or des chambres 26/08/2012 15:46

C'est superbe... " Les soleils mouillés... De ces ciels brouillés...", j'adore... Evidemment Baudelaire... Bon dimanche

Anne 27/08/2012 09:44



Bonne semaine, L'or !