La citation du jeudi

Publié le par Anne

Le jeudi c'est citation.gif

 

Cette semaine, un paragraphe issu de ma lecture du moment "Venir au monde" de Margaret Mazzantini.

La narratrice, Gemma, dessine le naufrage de son mariage tout frais (p. 74).

 

"La nuit, j'allume la stéréo tout bas, j'éteins la lampe. Je danse devant le battant ouvert de l'armoire, dans cette tranche de miroir où se reflètent les rais de lumière qui traversent les volets. Je regarde mes seins et mon ventre. Dans le noir, la braise de ma cigarette évoque une torche mouillée. C'est ma chambre : j'y ai pleuré, travaillé, écouté la radio. Elle renferme mes posters, mes livres, mes vieux vêtements enveloppés dans le film plastique de la blanchisserie. Mon casque d'escrime... mon poncho aux franges pelées que je suçais dans le bus en allant au lycée. Ma vie jusqu'à trente ans. Je la regarde. Rien n'a changé. J'ai été seule, otage de ma volonté, jamais à la hauteur de quoi que ce soit. Je danse dans la pénombre. Je suis malade d'incomplétude, d'illusions."

 

D'accord, c'est un peu sombre. Mais je ne suis qu'à la page 80 et je compte sur le titre du livre pour me laisser emmener par Gemma vers la positive attitude !

 

Margaret Mazzantini, Venir au monde, Robert Laffont, 2010

 

 

 

 

Publié dans Des Mots européens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chiffonnette 06/09/2010 07:47


Une auteur que je n'ai pas encore lue!


Anne 06/09/2010 15:10



Je peine un peu à avancer dans cette lecture pour cause de rentrée scolaire et autres soucis, compte-rendu à venir... le plus vite pssible !



Noukette 02/09/2010 22:00


C'est vrai que ce n'est pas très gai ! je ne connais pas cet auteur en tous cas !


Anne 02/09/2010 23:30



Oui, mais c'est bien écrit... Un autre livre de M. Mazzantini paru en 10/18 : "Ecoute-moi"