La note de musique / 1 - Frank Braley

Publié le par Anne

Nous sommes le 21 juin : bonne fête de la musique ! Et déjà bel été à vous qui passez par ici !
Dans le cadre du challenge Des notes et des mots, j'ai l'intention de venir vous partager de temps en temps un petit moment musical, un concert, un texte sur la musique, un coup de coeur... Je ne m'impose pas de rythme précis, ce ne serait pas honnête de ma part...
Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de Frank Braley, un pianiste français que j'aime énormément. Voici une photo qui va particulièrement bien sur mon fond de blog, n'est-il pas ??
 
 
Frank Braley est né en 1968. Il est venu à Bruxelles, il y a exactement 20 ans, en mai 1991, se présenter au Concours international Reine Elisabeth. Venu sans objectif de palmarès, il est arrivé n finale et, désireux simplement de jouer avec un grand orchestre, il a proposé comme concerto au choix le 4e Concerto pour piano et orchestre de Beethoven. Pas du tout une "bête à concours" mais une belle manière de montrer toute sa musicalité, sa sensibilité, sa finesse de jeu, son charisme. Et il a remporté le premier prix et le prix du public !
Ce dimanche, pour la fête de la musique, il était à Bruxelles, toujours avec l'Orchestre national de Belgique, sous la direction de Walter Weller. La salle de concert du Palais des Beaux-Arts (un bâtiment de Horta, célèbre architecte belge) est magnifique, et on a senti Frank Braley heureux de retrouver le public belge. Pour ce concert, l'ONB proposait la symphonie n° 1 de Bohuslav Martinu, une oeuvre peu connue du grand public, je crois, et en échange, les spectateurs étaient invités à choisir parmi un choix de six concertos celui que jouerait le soliste. Entre deux Mozart, deux Beethoven, un Chopin et un Rachmaninov, le public a choisi le deuxième Concerto de Chopin. Un moment magique... J'ai pleuré grâce à Chopin et/ou à son interprète... Que d'amour, que de richesse d'émotions partagés par Chopin. Et quelle merveille que des musiciens soient aussi généreux pour partager à leur tour, avec art et simplicité, leur univers musical... Même si Chopin n'est pas la tasse de thé de Frank Braley ! Il l'avait confié à Olivier Bellamy dans Passion Classique ici. Il nous a dit dimanche  "jouer Chopin toutes les années bissextiles" mais nous a quand même proposé un nocturne de lui en bis...
Comme vous le voyez sur la photo, ce pianiste est beau, ce qui ne gâte rien ! J'espère encore avoir le bonheur de l'entendre en direct. Je posède plusieurs enregistrements de lui, mais le direct, c'est quand même extraordinaire !
 
La biograpie, la discographie de Frank (je me permets de l'appeler uniquement par son prénom, j'ose !) ici
 
Le dernier CD enregistré avec son ami Renaud Capuçon : l'intégrale des sonates pour piano et violon de Beethoven.

Publié dans Des Notes de Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Asphodèle 21/06/2011 21:17


Waouh !! On voit que tu t'y intéresses à ce Monsieur (pas mal du tout il est vrai), tu en bafouilles dis donc !! :D J'ai écouté, j'aime beaucoup !! J'aime le classique donc...j'écris souvent mes
billets sur du Chopin d'ailleurs ou Tchaïkovski... Nous n'avons pas fait rock'nd roll aujourd'hui !! ;)


Anne 22/06/2011 10:36



Ah oui, il me fait craquer complètement, c'est une de mes petites madeleines, comme dans l'émission Passion classique d'Olivier Bellamy : souvenirs de soirées devant la télé à regarder le
Concours, à se passionner avec ma mère pour les oeuvres, les jeunes artistes, souvenir d'un concert du premier lauréat Frank Braley à Tournai en 1991, on a pu le rencontrer à l'entracte, il a un
regard qui accueille et s'intéresse à l'autre, quel qu'il soit, d'un magnétisme... C'est de là que vient, je crois, que je suis complètement sous le charme !