La princesse et l'assassin

Publié le par Anne

La princesse et l'assassinVoilà de nouveau un excellent roman "jeunesse" et scandinave de surcroît, ce qui est souvent un gage de qualité.!

Voici ce qu'en dit la 4e de couverture : "Nina vient à nouveau de déménager. Son père lui a promis que c'était la dernirèe fois. Heureusement, tout a l'air tranquille dans cette banlieue de Stockholm. Elle en oublierait presque les rumeurs que même ses meilleures copines ont déversées sur elle, dans son précédent lycée. Jusqu'à cette grande fête donnée par une fille de la classe, dans le quartier le plus luxueux de la ville..."

Un tel "apéritif" en ferait presque oublier le titre et on pourrait s'attendre à un roman de plus sur la vie difficile d'une ado. Oui, mais... cela commence par la "mésaventure" d'un tout autre jeune homme, Fredrik, enlevé et violemment agressé par un inconnu. Après le compte-rendu des faits-divers, nous plongeons dans l'univers de Nina : son nouveau lycée et ses soucis d'adaptation, sa relation difficile avec sa mère alcoolique, son père qui bosse dur, même la nuit, pour assurer tout le confort à sa princesse, ses nouveaux amis, Lenita, la dominatrice et Markus, son voisin, les concerts du groupe Defcon avant son guitariste charismatique, Jajje, et enfin son prof principal, Walle, "sévère mais juste".

Jusqu'à la fête d'anniversaire de Lenita, tout semble "normal". Mais ce soir-là, un autre jeune homme est retrouvé assassiné. Nina et Markus sont entendus comme témoins éventuels. A partir de ce soir-là, leurs certitudes vont basculer, leur vie et leur amitié seront mises en péril. "Au deuxième assassinat, chacun va devoir abandonner ses mensonges et ses secrets."

 

L'ambiance est noire, le suspense est haletant, les révélations se succèdent et ébranlent les apparences : je me suis laissée embarquer, et je n'ai rien deviné de la vérité jusqu'à la fin !! La force de ce roman noir, c'est aussi de nous laisser plein de questions dans la tête en refermant le livre : qu'est-ce qui a réellement motivé l'assassin ? que va devenir la princesse ? Bien sûr, les réponses viennent mais j'ai trouvé intelligent que tout ne soit pas dit.

Ce roman fait partie de la sélection du Prix Farniente (article à suivre) : avant même de le savoir, j'avais été attirée par les avis des blogueuses (Clarabel et Audouchoc) et je l'ai trouvé en bibliothèque : bonne pioche ! A conseiller à tout public.

 

Magnus NORDIN, La princesse et l'assassin, doAdo Noir, Le Rouergue, 2009

 

Un livre lu dans le cadre du challenge                                                                                      1/50 logo3.JPG

 

Publié dans Des Mots norvégiens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

céline 28/10/2011 15:10


Chouette, tes élèves sont gâtés :-)


Anne 28/10/2011 21:05



En professionnel, il faut bien essayer de les accrocher un peu... ;-)



Céline 28/10/2011 09:48


Très bon polar en effet... J'ai été tenue en haleine d'un bout à l'autre et vraiment surprise par la chute !


Anne 28/10/2011 13:50



Je m'en souviens encore ! Un titre que je conseille à mes élèves désormais, et qui a été très apprécié l'an dernier.



Asphodèle 08/04/2011 16:26


Dans ce cas, je le stabilobosse, ça veut dire en haut de la LAL !!^^


Anne 09/04/2011 08:43



Oui, c'est un livre pour tous, jeunes et moins jeunes !



Asphodèle 08/04/2011 15:15


Décidémment, ça sent le Nooord chez toi...Je note ^^ Pfff... ;)


Anne 08/04/2011 16:12



Ah celui-là, je l'aime particulièrement et mes élèves l'ont beaucoup apprécié aussi !



Noukette 07/10/2010 22:33


J'ai prévu de le lire celui là ! ;-)


Anne 08/10/2010 14:56



Un bon choix, encore une fois dans la collection doAdo Noir du Rouergue.