La soirée littéraire Libfly

Publié le par Anne

Il y a exactement une semaine, je rentrais de ça :

Libfly_soir_e_litt_raire_20octobre

 

A la Gare Saint-Sauveur, lieu que je ne connaissais pas du tout, une ancienne gare de marchandises transformée en lieu culturel à l'occasion de Lille 2004, dans un grand espace dédié aux rencontres, trois cafés littéraires ont été organisés et ont permis à Carole Martinez, Sorj Chalandon, Alexis Jenni, Lydie Salvayre, Jean-Louis Fournier, Valentine Goby, Laurence Tardieu, Caroline Fives et Amandine Dhée, Carole Lunoir, Michel Quint de parler de leur bouquin récemment publié.

C'est ainsi que je sais désormais qui se cache derrière le nom de Michel Paquot, un des animateurs de débat, critique littéraire en Belgique (dont je trouve les critiques un rien tendancieuses et artificielles parfois) (et qui n'est pas non plus l'animateur le plus astucieux...) (ça c'est fait.) 

Quant aux auteurs... j'en connaissais quelques-uns de noms, j'avais vraiment le désir d'en rencontrer d'autres... et j'ai eu d'heureuses surprises.

Je suis rentrée avec une moisson de dédicaces, dans un état euphorique (pas seulement lié à la crève qui s'était bien installée dans ma petite gorge fragile).

D'abord deux livres de poche (c'est si petit les poches dans une PAL) de Sorj Chalandon, dont je n'ai encore lu aucun bouquin, et dont j'ai apprécié l'humanité, l'attention simple. Il était déjà simplement heureux qu'on ait envie de lire ses livres ! J'avais avec moi La légende de  nos pères, je suis repartie avec Mon traître en plus. Quant à Retour à Killybegs, "un jour vous le lirez, vous verrez" m'a dit l'auteur.

J'ai parlé un peu avec Carole Martinez, qui se présente comme conteuse et fière de l'être (et nous, quel bonheur elle nous donne donc, avec ses contes) - et hop, ses deux livres dédicacés.Le coeur cousu est reparti, prêté à une collègue copine, Du domaine des murmures sera lu, je l'espère, pendant le congé de Toussaint. 

Ensuite Laurence Tardieu dont je n'ai encore rien lu non plus. Pour faire pendant au Rien ne s'oppose à la nuit, de Delphine de Vigan, j'ai acquis La confusion des peines. Et Puisque rien ne dure, pour faire bonne mesure.

Enfin j'ai découvert avec bonheur et gourmandise Valentine Goby : j'avais lu un article sur elle chez L'encreuse, mais rien ne vaut la rencontre en vrai ! Elle insiste beaucoup sur l'impossibilité de dissocier corps et esprit, sur l'importance du corps dans ses livres. Elle a une de ces pêches, qui vous donne immédiatement le sourire ! Comme je ne pouvais pas discuter avec elle de livres que je n'ai encore jamais lus, elle m'a gentiment sdonné son adresse mail pour pouvoir lui envoyer mes impressions ! Ce sera sur Qui touche à mon corps je le tue.

Cette soirée a été l'occasion de faire un petit coucou à Liliba, qui a eu le bonheur de fumer une heurette en compagnie de Carole Martinez, et qui a pris des photos qu'elle qualifie de pourries (moi j'trouve pas) : ses impressions ici !

J'ai également retrouvé les libraires et un ancien de chez Tirloy, qui travaille maintenant pour Libfly, et c'était bien sympa d'élargir ainsi mon petit cercle sur ce site dédié aux livres.

Une soirée sympa, décontractée, et je me suis dit que tout le monde n'était pas venu pour les auteurs et les bouquins, beaucoup étaient au bar à déguster une bonne boisson, mais au moins les livres étaient mêlés à la vraie vie, on pouvait les voir, les toucher, écouter - même distraitement - leurs auteurs... et c'est tout bénéfice pour le monde du livre, et pour tout le monde, finalement !

 

Commenter cet article

Liliba 06/11/2011 16:37


En effet, trop belle soirée !


Anne 06/11/2011 22:57



Oh oui, et je n'ai même pas encore eu le temps de lire certains bouquins dont je rêve ! (je blogue trop)



clara 01/11/2011 17:48


Que de beau monde !!!


Anne 01/11/2011 21:21



Oh oui, tous ces auteurs si variés et intéressants en un seul lieu et une seule soirée, c'était de la chance et du bonheur !!



Manu 29/10/2011 09:39


Cette soirée avait l'air vraiment sympa ! Je vois que Sorj Chalandon est vraiment l'auteur à découvrir ! Pas encore lu non plus.
Pourquoi a-t-on si peu d'événements en Belgique ?


Anne 29/10/2011 23:11



Parce que les Belges n'ont pas assez confiance en eux ?



Ikebukuro 29/10/2011 07:52


Sympa comme sortie ! Je suis trop loin pour participer à ce genre de soirée mais ton billet nous permet de partager un peu de ce joli moment en bonne compagnie.


Anne 29/10/2011 23:10



De belles rencontres de proximité, en effet !



keisha 29/10/2011 07:28


Tu as raison, je devais être mal réveillée... mais bon, je ne vois pas comment j'aurais le temps d'y aller souvent, donc pour le moment je passe!


Anne 29/10/2011 23:10



A bientôt peut-être ? (quand même...)