Le confident

Publié le par Anne

 

Nous sommes en 1975. Camille Werner est éditrice à Paris et vient de perdre sa mère dans un accident de voiture. Parmi les lettres de condoléances, s'est glissée une enveloppe qui contient le début d'un récit : l'histoire d'Annie et de Louis. Impossible de savoir l'origine de cette lettre, et il en vient d'autres, régulièrement, chaque mardi. Camille se dit d'abord que c'est un auteur éconduit qui essaye de se faire publier ainsi, mais assez vite, elle se rend compte que certains dtails ont à voir avec sa propre histoire. Une révélation progressive sur le secret de sa naissance...

 

Impossible d'en dire plus ! Ceux qui ont déjà lu le livre connaissent l'histoire, mais il faut préserver le secret pour ceux qui ne l'ont pas encore lu ! Je l'ai dévoré, mais je l'ai refermé avec un sentiment de malaise, presque d'étouffement : l'intrigue est menée avec un sens de la construction époustouflant, implacable, pour dresser le portrait et l'histoire de personnages au destin tragique, pris dans les filets de la seconde guerre mondiale, de leur propre histoire familiale, de leur désir d'enfant... C'est cela qui m'a laissée sans voix ! Quel univers tortueux, frustrant, déviant... et tellement noir, triste...

L'auteur nous fait entendre les différentes voix de ce puzzle dans une maîtrise qui n'enlève rien à la limpidité de son style et à la force de son histoire.

Pour un premier roman, c'est remarquable !

 

De nombreuses blogueuses ont parlé de ce livre, impossible de les citer toutes.

 

Hélène GREMILLON, Le confident, Plon, 2010

 

Un livre pioché en bibliothèque et avec lequel j'atteins 2 % de la Rentrée littéraire 2010 ! (et ce n'est pas fini, grâce à la bibliothèque, voilà un challenge que je ne suis pas peu fière d'honorer, et j'en ai encore en PAL...) 1pourcent

Publié dans Des Mots français

Commenter cet article

l'or des chambres 24/05/2012 17:48

Tout à fait d'accord : noir, triste, étouffant... Très vite lu et aussi vite oublié...

Anne 25/05/2012 01:03



Je viens de relire mon billet grâce à ton commentaire : ça ne m'éclaire pas beaucoup plus, je me souviens toujours aussi peu de ce secret !!



Noukette 27/03/2011 17:09


Un très beau livre, un de mes derniers coups de cœur !!


Anne 27/03/2011 23:04



Un coup de coeur et un coup de poing pour moi. Merci de toutes tes visites aujourd'hui, Noukette !



nanet 07/03/2011 17:34


Ah, celui-ci me tente plus... bien que je pense qu'il ne soit pas plus facile que l'autre !


Anne 07/03/2011 18:25



Non, c'est un livre qui m'a paru très dur dans ses thèmes, ses personnages. Mais construit et maîtrisé de bout en bout. Avec une fin plus légère quand même !



Manu 07/03/2011 15:57


Je suis une des rares à avoir eu un avis plus mitigé.


Anne 07/03/2011 16:42



Je vais essayer de le trouver sur ton blog. C'est bon d'avoir un avis divergent parfois ! En fait, ce n'est pas un coup de coeur, plutôt un coup de poing, comme je l'ai déjà écrit. Peut-être que
cela a remué certaines choses en moi ?



lasardine 05/03/2011 17:43


un coup de coeur pour moi!!


Anne 05/03/2011 22:15



Plutôt un coup de poing pour moi, mais cela veut dire un livre qui marque, bien sûr !