Le retour de l'aube

Publié le par Anne

Couverture de Retour de l'aube (Le)

 

Quand j'ai vu chez mes libraires jeunesse préférées (il y a plusieurs mois) ce nouveau Malorie Blackman qui faisait suite à la trilogie Entre chiens et loups, La couleur de la haine et Le choix d'aimer, je n'ai pas hésité une seconde à l'acheter tant cela m'avait plu et... il a gentiment rejoint ma PAL "Jeunesse" jusqu'à ce que je découvre la PAL de Noukette (bien fournie également) qui cherchait une partenaire pour une lecture commune. Stephie s'est jointe à nous dans la dernière ligne droite et voilà une première LC bien agréable pour commencer l'année (et faire baisser ma PAL d'un petit volume...).

 

Nous sommes toujours sur fond de ségrégation entre Primas et Nihils, même si celle-ci est légèrement atténuée par des lois enfin votées. Dans ce volume il semble y avoir des références plus marquées au Royaume-Uni. En fin de tome 3 nous avions laissé grand-mère Jasmine et oncle Jude dans l'hôtel où ils s'affrontaient avec une bombe prête à exploser (et là, je regrette de ne pas être plus précise, j'ai prêté ce livre à une copine et je ne me souviens pas bien de tout !). La bombe a explosé, et Callie Rose, la petite-fille de Jasmine, qui avait elle-même fabriqué cette bombe qui a tué sa grand-mère et son oncle, commence un deuil difficile. Il n'y a que l'affection de sa mère Sephy et de sa grand-mère Meggie qui la tient à flot, et peut-être surtout l'amitié indéfectible de Tobey. C'est lui qui est au centre de ce tome 4, nous sommes toujours dans un quartier un peu pourri où vivent surtout des Nihils, non loin de la Prairie, lieu de tous les trafics, dont les gangs convoitent la domination.

Comme Tobey est fou amoureux de Callie, sans le lui dire (et inversement, car la demoiselle est exigeante envers elle-même et envers ses amis), il voudrait avoir plein d'argent pour offrir un cadeau de valeur à Callie. Et il va se laisser tenter par son copain Dan, et effectuer une "livraison" pour le clan McCauley. A peine a-t-il fait le travail qu'il apprend aux infos ce qu'il a réellement livré. Aussi va-t-il tout faire pour essayer de sortir de l'engrenage et récupérer son argent. Lors d'un rendez-vous sur la Prairie, une fusillade a lieu entre les McCauley et les Dowd, et Callie est grièvement blessée. Tobey va tout mettre en oeuvre pour venger Callie et faire cesser cette guerre des gangs...

 

Je m'arrête là, sinon il n'y a plus de suspense, je soulignerai simplement l'intelligence, l'opiniâtreté de Tobey dans ses choix, sa tactique, son goût du risque, sa fidélité à Callie, mais aussi sa conscience du danger, sa fascination pour "la ligne blanche" qu'il n'hésite pas à franchir pour atteindre son but, son pragmatisme parfois calculateur. Pendant ce temps, Callie repose dans le coma, et il doit faire appel à toutes ses ressources pour ne pas flancher.

Une nouvelle fois, Malorie Blackman ne nous déçoit pas, et c'est à souligner avec bonheur pour un quatrième opus inattendu : rythme enlevé, bousculade d'événements et d'émotions, personnages secondaires bien typés (comme Jessica, la soeur de Tobey, et Rebecca Dowd), ambiances pesantes, suspense haletant. 437 pages que j'ai avalées très vite ! 

La polyphonie n'est pas aussi présente que dans les 3 premiers tomes, et c'est peut-être une bonne chose, pour ne pas lasser le lecteur. on pourrait se dire aussi queToby est trop bien réfléchi, trop bien organisé pour son âge... je laisse cela aux esprits chagrins !

Tout cela sur fond de questions, de réflexion sur le système politique dont Callie Rose et Tobey voudraient s'échapper à tout prix mais dont ils sont tantôt partie prenante tantôt victimes. "J'avais l'impression (dit Tobey) que les Primas prenaient leur histoire à bras le corps et que nous ne savions pas le faire." (p. 74)

Une réplique de Rebecca donne la clé du titre et de ces dilemmes (pas de grande révélation, rassurez-vous) : "On n'est jamais sûr de la réussite d'une affaire légale car elle comporte trop de variables externes et incontrôlables. En revanche il y aura toujours un marché pour ce qui est hors la loi. C'est aussi prévisible que le retour de l'aube chaque matin et c'est aussi une façon plus rapide de gagner de l'argent." (p. 232)

 

Allons donc voir ce que pensent Noukette et Stephie...

 

Malorie BLACKMAN, Le retour de l'aube, Collection Macadam, Editions Milan, 2009

 

Un livre qui sera mon objectif_pal_le_retourObjectif Pal du mois !

 

et qui participe aussi au Challenge Jeunesse chez Whoopsy Daisy, un forum dédiéà la culture et à la littérature anglaise, que je vous recommande chaudement !

 

 

 

Publié dans Des Mots britanniques

Commenter cet article

Luna 11/09/2011 10:03


J'ai beaucoup apprécié ce quatrième tome et son changement de sujet : le racisme fait place aux guerres de gangs... Je trouve que c'est un très bon choix, même si ça m'a beaucoup surprise ! Mais
bon, je crois qu'à certains moments, il faut mieux changer de genre plutôt que de faire quelque chose de moins bien...
Eu coup de cœur pour moi !

Comme tu aimes la lecture, je me permets de te prévenir qu'un livre est mis en jeu sur mon blog : Le hameau des purs de Sonia Delzongle... Peut-être l'occasion de faire une jolie découverte ? ;)


Anne 12/09/2011 00:04



Moi aussi, cetome 4 m'a plu. Tout le monde n'a pas apprécié, mais bon...



Karine:) 29/01/2011 15:39


Une série que je veux absolument lire. Depuis un moment, en fait! Je ne sais pas pourquoi elle ne m'a pas encore sauté dans les mains!


Anne 29/01/2011 23:21



Ben Karine, toi qui es quand même une grande amatrice (euh... amateur ??) de romans jeunesse, ça manque à ta culture ! Sérieusement, j'espère qu'ils te plairont ! Certaines ne supportent pas
l'ajout d'un tome 4 à la trilogie "originale" mais si j'en crois le forum Whoopsy Daisy, cela pourrait bien être une série qui dépasse les 4 tomes...



antigone 26/01/2011 17:42


Difficile à suivre quand on n'a pas lu les deux autres !! Peu importe ce n'est pas une déception, tant mieux !! ;o)


Anne 26/01/2011 21:29



Les trois autres, plutôt ! Pour ceux qui accrochent (et cela marche bien), cela se dévore !



Noukette 26/01/2011 00:55


Une lecture qui divise, c'est une lecture qui marque ! C'est vrai que ce tome m'a déçu, mais cette série est tellement belle que j'en garderais malgré tout un très bon souvenir ! Un auteur que je
continuerais à suivre !


Anne 26/01/2011 21:21



J'ai lu sur Whoopsy Daisy les titres en anglais, c'est tout à fait différent du français !! Peut-être avons-nous perdu aussi quelque chose avec la traduction. Une jeune auteur à suivre, en effet.



constance93 25/01/2011 21:20


j'ai bien aimé aussi ce tome 4, même s'il m'a moins marqué que les tomes précédents, notamment le premier, qui m'avait toute retournée.
enfin bref, j'aime beaucoup cette saga, et j'ai eu les même ressentis que toi face à cette lecture du tome 4 :)


Anne 25/01/2011 21:54



Ouf, j'avais peur d'avoir totalement manqué d'esprit critique !! Et d'un autre côté, après tout, je suis d'abord et avant enthousiaste et j'assume !