Les années cerises

Publié le par Anne

 

Présentation de l'éditeur :

Au village, on l'appelle l'Anéanti, parce que sa maison va bientôt disparaître avec la falaise qui s'effrite. Quand il en a marre des zéros à l'école et des claques de sa mère, il va retrouver Paulo et sa grande soeur, qui le fait rêver à l'amour.

 

 

Les années cerises, comme le montre sa jolie couverture (une photo de Kamil Vojnar), c'est une bulle.

Une bulle de bêtise, de méchanceté maternelle. Une bulle d'impuissance paternelle. Une bulle d'indifférence, de non assistance à personne en danger. Parce qu'on se demande ce qui motive la mère à être aussi cruelle et amorphe à la fois (on le devine à travers les mots naïfs de son fils). Parce qu'elle est tellement dominatrice, cette mère, qu'elle coupe la parole à tout le monde, même à ceux qui pourraient faire quelque chose pour ce petit garçon. C'est révoltant.

Une bulle de tendresse, de douceur, d'opiniâtreté, une bulle d'amitié. Parce que, grâce à Paulo et à sa magnifique soeur, grâce aux animaux de la ferme, grâce aux bonnes saucisses de Mémé, aux parties de pêche avec Pépé, au regard de Tonton François, ce petit garçon - dont nous ne saurons le nom que bien tard - s'accroche à la vie, grandit malgré tout. Même s'il collectionne les bulles à l'école. C'est surprenant et rafraîchissant.

Un joli petit livre tout simple, qui se lit la gorge serrée.

 

"Pépé est vieux et il va mourir. Comme Puce, le chien d'avant, comme Madame Ponce, la femme du rebouteux qu'on a retrouvée morte dans le jardin avec les limaces dessus.

Comme les enfants à la télé mais eux c'est plus facile, je ne les connais pas.

Je n'y vois plus rien. C'est les larmes qui font ça. J'en ai plein les yeux. Je renverse la tête pour qu'elles repassent dans mon cerveau. Il y en a trop. Ca fait une épaisseur d'eau qui ne sait plus où aller." (p. 116)

 

Claudie GALLAY, Les années cerises, Editions du Rouergue, 2004 (réédité en Babel, 2011)

 

L'avis de Aproposdelivres

 

Ce livre est mon petit hommage à Hubert Nyssen, fondateur des éditions Actes Sud, et une participation au Petit Bac en catégorie Végétal.

 

laurier-couronne-fdb39

 

 

Publié dans Des Mots français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nadège 17/08/2012 08:00

Cette couverture est magnifique ! Et l'écriture a l'air très belle également ! Mais je ne suis pas sûre d'avoir envie d'aborder ce thème pour l'instant. Plus tard, peut-être...

Anne 17/08/2012 11:43



Si tu veux découvrir Claudie Gallay, lis "Seule Venise" ou "Les Déferlantes" (il me reste pour l'instant "Dans l'or du temps" dans la PAL, très apprécié par une lectrice du club de lecture).



l'or des chambres 15/08/2012 11:40

Noté depuis sa sortie en poche... J'adore l'auteur, je ne pouvais que me sentir tentée... Ton billet me conforte encore plus dans l'idée que, forcément, je l'apprécierais !!

Anne 15/08/2012 12:18



Oui, en effet, il ne peut que te plaire !



Géraldine 14/08/2012 17:15

Je n'ai pas été transportée par "L'amour est une île" mais ton billet me tente, alors je note. Curieux, pareil, en ce moment, je lis pas mal de livres où les mères sont des personnages ignobles !
(euh, ce n'est pas particulièrement volontaire !!)

Anne 15/08/2012 11:12



J'ai découvert l'auteur par Seule enise et Les déferlantes, que j'ai adorés !



Leiloona 14/08/2012 10:15

J'avais adoré, mais de là à le proposer à des jeunes ... Car il est sorti en jeunesse ...

Anne 15/08/2012 11:11



En première édition, même...



Manu 13/08/2012 19:34

Mouis, le sens pas celui-là.

Anne 15/08/2012 09:43



Passe ton chemin sans souci, je crois que tu as raison...