Un billet de Nadège : Le jeune homme à la trompette

Publié le par Anne

Le jeune homme à la trompette

 

Encore une fois, merci à Anne pour ce challenge car, sans elle, je n’aurais jamais ouvert Le jeune homme à la trompette de Dorothy Baker. Parce que ni le titre, ni la couverture, ni le nom de l’auteur ne m’auraient attirée ou interpellée. Mais j’étais dans une bouquinerie, il y avait le challenge Des mots et des notes… j’ai hésité, puis je me suis dit que je n’y perdrais pas grand-chose… Eh bien, j’y ai gagné ! C’est un livre court, mais passionnant. Bon, j’avoue, il y a un élément qui m’a également convaincue que ça ne devait pas être trop mal : la traduction de Boris Vian ! Et, effectivement, j’y ai bien retrouvé ce cher Boris, je dois le dire.

L’histoire est celle d’un adolescent nommé Rick. Sa mère est morte en couche et son père l’a abandonné, le laissant à la charge de son oncle et de sa tante. Autant dire que Rick est très tôt livré à lui-même. L’école ne l’intéresse pas ; c’est pourquoi, lorsqu’il découvre par hasard un piano à la Mission des Ames du Monde, il décide de ne jamais reprendre le chemin des classes. C’est en autodidacte qu’il apprend à jouer. Rick a trouvé sa voie : il sera musicien. Malheureusement, un jour, les adeptes de la Mission le découvrent et Rick se voit obligé de renoncer à son piano. Il se trouve alors un petit boulot : ramasseur de quilles dans un bowling. Son rêve : s’acheter une trompette. Un instrument qu’il pourra transporter partout où il ira. Au bowling, il rencontre Smoke. Smoke est noir. Smoke balaye à un rythme connu de lui seul. Rick rencontre un ami. Et découvre le jazz. Mais comment un blanc peut-il côtoyer un Noir et comment peut-il en plus espérer un jour jouer leur musique ? C’est cette histoire, l’histoire de Rick, de son rêve, de ses ambitions, de sa vie que nous conte Dorothy Baker.

Et Dorothy Baker est douée – et son traducteur évidemment talentueux ! –, car elle nous tient en haleine tout au long de son récit. Pourtant, l’histoire, on la connaît déjà après les deux premières pages du prologue. Et, malgré cela, on se prend à plonger tête la première dans cette histoire, à frissonner au son de la trompette de Rick (et ce, même si on n’est pas spécialement fan de cet instrument), on remonte le temps et on voyage immobile pour se transporter à Los Angeles et à New York au temps de la ségrégation raciale, on suit avec émotion, joie, souffrance, les succès et les échecs de Rick, Smoke, Art Hazard and co…

D’après la quatrième de couverture, le personnage de Rick serait inspiré du trompette Bix Beiderbecke. Je n’ai pas encore écouté l’artiste, mais je suis curieuse de le découvrir.

Dorothy BAKER, Le jeune homme à la trompette,

Publié dans Les Mots de Nadège

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nadège 22/10/2011 17:24


Merci beaucoup pour vos messages si enthousiastes :-)


Anis 21/10/2011 21:55


C'est vrai qu'on découvre beaucoup de choses grâce aux autres. C'est la valeur et la beauté du partage.


Ikebukuro 20/10/2011 07:52


Il me tente bien ce livre, j'aime le jazz, l'histoire m'interpelle et ton billet donne envie de découvrir cet auteur. Tu as raison je trouve que la couverture ne donne vraiment pas envie..


Nadège 18/10/2011 22:10


Merci pour vos messages ! Ils me font très plaisir :-)

Je ne savais pas du tout que ce livre était épuisé...!
Décidément, c'est le deuxième de ma cuvée Redu - 2011.
Peut-être pourrez-vous le trouver chez un bouquiniste, ou en librairie éventuellement... Avec de la chance...

@ Asphodèle : Moi, au contraire, c'est ce qui me plaît !
Le principe du challenge m'a attirée parce que c'était la possibilité de découvrir des titres et des auteurs, de me risquer vers des contrées littéraires inconnues, des ouvrages vers lesquels je ne
me serais pas tournée sans cela. Les autres, je les lirai de toute façon, un jour ou l'autre...


Jeneen 18/10/2011 16:58


oh il est bien tentant celui-ci ! je le note (le plus dur va être de le trouver) d'autant que je peine un peu dans ton challenge ...(mais je vais me rattrapper !!! ;-) biz


Anne 18/10/2011 18:22



Tu as le temps... Nadège réagira sans doute à tous ces commentaires élogieux. De fait, le bouquin doit dispo chez les bouquinistes...