Un dimanche en poésie (15)

Publié le par Anne

Il est un peu tard, mais c'est encore dimanche. J'échappe aux tentations sur les poésies d'hiver et de neige (qui ne m'inspirent pas beaucoup, d'ailleurs...) pour vous livrer un poème qui traîne dans ma mémoire, appris au cours de Déclamation (eh oui, je fis cela en mon jeune temps...) et que je viens de retrouver. Il est de Oscar Vladislas de Lubicz Milosz, poète lituanien (1877-1939) qui écrivait en français. Peu ou pas de soleil dans ce poème : la saison est ainsi en ce moment...

 

Tous les morts sont ivres de pluie vieille et froide
Au cimetière étrange de Lofoten
L'horloge du dégel tictaque lointaine
Au coeur des cercueils pauvres de Lofoten

Et grâce aux trous creusés par le noir printemps
Les corbeaux sont gras de froide chair humaine
Et grâce au maigre vent à la voix d'enfant
Le sommeil est doux au morts de Lofoten

Je ne verrai très probablement jamais
Ni la mer ni les tombes de Lofoten
Et pourtant c'est en moi comme si j'aimais
Ce lointain coin de terre et toute sa peine

Vous disparus, vous suicidés, vous lointaines
Au cimetière étranger de Lofoten
- Le nom sonne à mon oreille étrange et doux.
Vraiment, dites-moi, dormez-vous, dormez-vous ?

- Tu pourrais me conter des choses plus drôles,
Beau claret dont ma coupe d'argent est pleine.
Des histoires plus charmantes et moins folles ;
Laisse-moi tranquille avec ton Lofoten.

Il fait bon. Dans le foyer doucement traîne
La voix du plus mélancolique des mois.
- Ah! les morts, y compris ceux de Lofoten -
Les morts, les morts sont au fond moins morts que moi.

 

 

Tous les participants aux dimanches poétiques chez Bookworm, qui, à l'approche de Noël, organise chaque dimanche un petit concours.

Publié dans Des Mots en Poésie

Commenter cet article

mango 27/12/2010 13:41


C'est un très beau poème que je suis heureuse de découvrir!


Anne 27/12/2010 16:30



Une petite odeur de printemps résistant... au gris hivernal !



Florinette 20/12/2010 18:11


Je ne connaissais pas du tout, merci Anne pour cette découverte !


Anne 20/12/2010 18:40



Avec plaisir, Florinette. C'est l'intérêt des blogs d'ouvrir nos horizons !



Sara 20/12/2010 15:41


Je note le nom de ce poète car je trouve ce poème sublime ! Sinon j'ai (enfin) répondu à ton tag : je suis désolée mais ces derniers temps je n'ai pas eu un moment à moi. Merci encore d'avoir pensé
à moi :-)


Anne 20/12/2010 16:05



Je m'en vais le découvrir de ce pas (ou de ce coup de clavier !)



l'or des chambres 20/12/2010 13:15


Un poème qui s'assortie à merveille avec ma lecture du moment, si tu le lis tu comprendras... (La trilogie de Dina) A part ça je suis venue te dire Anne que je veux bien me rajouter à vous pour la
lecture commune... Cela devrait me stimuler pour le finir... Bises


Anne 20/12/2010 14:05



Je connais leslivresd'Herbjörg Wassmö (mon goût scandinave !), je les ai lus il y a longtemps (je dois vérifier si j'ai totu lu quand même). Je t'ajoute à la lecture commune !



Lystig 19/12/2010 22:55


Lofoten, c'est en Norvège !


Anne 20/12/2010 13:13



Je crois, oui ! Mais l'auteur est lituanien, si j'en crois le lien vers sa biographie.