Une journée avec Monsieur Jules

Publié le par Anne

Une journée avec M. Jules

 

Quatrième de couverture :

Depuis des années, Alice et Jules ont leur petit rituel : chaque matin, tandis qu?elle paresse au lit, c'est lui qui prépare le café avant de dresser, au salon, la table du petit-déjeuner. Puis, à dix heures pile, le fils de la voisine, David, a l'habitude de partager une partie d'échecs avec celui qu'ilo appelle "Monsieur Jules". Mais ce jour-là, lorsque Alice rejoint son époux au salon, elle le retrouve tranquillement assis sur le canapé, toujours vêtu de son pyjama, l'air serein mais le regard étonné. Mort. 

Dehors il neige à gros flocons et David s'apprête à sonner à leur porte...

 

Si j'osais, je sous-titrerais ce livre "Une journée particulière". Car même si Madame Alice doit d'abord s'habituer au choc de la mort de Jules, même si elle ne peut se résoudre à appeler son fils ou les pompes funèbres, il sera question d'amour toute la journée. Alice se souvient, prend le temps de laisser les souvenirs de sa longue vie avec Jules monter à la surface : une main veinée de rides bleues, une vieille revue photographique, tout est prétexte à rappeler leur vie de couple, avec ses hauts et ses bas.

Tandis qu'au dehors la neige recouvre tout d'un voile d'innocence et d'oubli et que la mère de David est au chevet de sa propre mère, une douce complicité, très touchante, se noue entre Alice et le jeune garçon. Et la journée s'avance, permettant à la vieille dame de s'apaiser, d'apprivoiser la solitude naissante, de dire ce qu'elle a sur le coeur, et surtout de laisser Jules entrer en elle pour toujours.

Un très joli petit roman, tout en simplicité, en délicatesse, auquel on croit malgré la situation improbable. Une journée d''adieu particulière.

 

Diane BROECKHOVEN, Une journée avec Monsieur Jules, traduit du néerlandais par Marie Hooghe, Nil, 2011

 

L'avis d'Aifelle, chez qui j'avais repéré ce livre

 

Un livre flamand, donc belge, donc européen !

 

reka

 

Logo Voisins Voisines Calibri noir cadre blanc

Publié dans De la Belgitude

Commenter cet article

La Part Manquante 14/07/2012 16:00

Bienvenue dans le Défi "Cent Pages"!
Voilà un billet attirant pour ce petit roman...à noter!
Merci pour ce partage!

Anne 14/07/2012 21:34



Merci ! Un petit roman à découvrir, je trouve !



Lali 02/07/2012 12:35

J'ai moi aussi beaucoup aimé ce livre tout en douceur conseillé par un ami qui vit à Bruxelles.
Un livre qui sait dire que la mort fait aussi partie de la vie...

Anne 13/07/2012 20:38



Bien dit, Lali !



Céline72 01/07/2012 11:07

Et bien un roman bien tentant et ton billet me donne envie de le découvrir. J'espère que ma bibliothèque va se le procurer mais de toute façon je le rajoute à ma LAL ;)

Anne 13/07/2012 13:44



Il est tout petit et adorable.



Anis 30/06/2012 13:04

Ce que tu en dis est très beau.

Anne 13/07/2012 13:43



Merci, Anis. C'est un joli petit roman.



Valou076 29/06/2012 15:07

j'en avais entendu parler de ce roman, ou feuilleté, je serai curieuse de le découvrir...

Anne 29/06/2012 21:19



Une jolie trouvaille à la bibliothèque !