Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

100 articles avec des mots francais

Le secret

Le secret

Quatrième de couverture : « Emilie fut la seule à remarquer que son fils avait dans le regard quelque chose de nouveau, d'indéchiffrable, une lumière impalpable qui lui rappelait ce bonheur intérieur qu'elle-même ressentait lorsqu'elle allait visiter...

Lire la suite

Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

"J'écris à ras de terre. Je ne parle que de ce que je vis. C'est pour ça que c'est peu. C'est pour ça que c'est tout.(...) J'essaie de dire les choses. Au pire de les écrire. A hauteur d'homme." (p. 76-77) Je l'écris tout de suite : j'ai envie de crier...

Lire la suite

Pas d'inquiétude

Pas d'inquiétude

Pas d'inquiétude, c'est le récit d'un père dont toute la famille vient d'emménager dans une nouvelle maison, un nouveau lotissement, en bordure d'une rivière. Il est imprimeur, sa femme vient de changer de travail, d'ouvrière elle est devenue secrétaire...

Lire la suite

Du domaine des Murmures

Du domaine des Murmures

Présentation de l'éditeur : En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire « oui » : elle veut faire respecter son vœu de s'offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine...

Lire la suite

Des corps en silence

Des corps en silence

Présentation de l'éditeur : "Mariée à Joseph, donc, Henriette caresse l’anneau d’or à son annulaire. Son père dit : une femme qui a un amant est une femme sans honneur. L’honneur est cette longue chemise blanche, lisse, comme les linges d’hôpitaux dont...

Lire la suite

La vie d'une autre

La vie d'une autre

Quatrième de couverture : Marie a vingt-cinq ans. Un soir de fête, coup de foudre, nuit d'amour et le lendemain... Elle se retrouve douze ans plus tard, mariée, des enfants et plus un seul souvenir de ces années perdues. Cauchemar, angoisse... Elle doit...

Lire la suite

La part du feu

La part du feu

Quatrième de couverture : Ton départ fulgurant n’a été qu’un immense appel, un cri total vers la vie, d’une intensité qui l’a transposé hors de l’audible. Étourdissant, il se perpétue en infrasons pour demeurer ici. Par bonheur, la musique était entrée...

Lire la suite

Rien ne s'oppose à la nuit

Rien ne s'oppose à la nuit

"Ma famille incarne ce qu'elle a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l'écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd'hui je sais aussi qu'elle illustre, comme tant d'autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui...

Lire la suite

Un lac immense et blanc

Un lac immense et blanc

Quatrième de couverture : Par un matin de neige, la narratrice attend dans une gare un homme qu’elle ne connaît pas : elle a envie de parler de Ferrare avec cet étranger qui, tous les mercredis matin, dans ce Café lunaire où ils ont leurs habitudes, évoque...

Lire la suite

C'est jeudi, c'est citation

C'est jeudi, c'est citation

Pour patienter en attendant la chronique sur Rien ne s'oppose à la nuit, voici deux citations pour le prix d'une, tirées de ce livre. Le billet paraîtra dans le cadre de (surprise) (ou presque) le ... octobre. Patience ! Tout d'abord, la citation en épigraphe,...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>