Jour 25 : Un personnage avec qui je me sens des affinités

Publié le par Anne

Ce soir (je sèche), je citerais encore bien d'Artagnan... pour l'enthousiasme, je citerai encore Olive Kitteridge pour sa carapace, dans laquelle je me reconnais bien, je citerais un personnage de roman perdu dans les livres, mais je n'ai pas encore lu L'ombre du vent, ni Au bon roman, je pourrais alors citer Meggie, l'héroïne de Coeur d'encre, je cale un peu parce que, si j'observe mes manies de lectrice, je ne crois que je m'identifie à ce point... Il faudrait aussi quelqu'un qui n'aime pas trop se faire remarquer, mais qui ne déteste pas la vie sociale non plus... (quand même).

 

Pour ne pas trop vous décevoir, je vous dirai que je ne me laverai plus la main droite pendant une semaine, car cette après-midi à Lille, j'ai serré la main (distante) de James Ellroy, au Furet du Nord, où le grrrand auteur venait présenter son dernier titre paru en français La malédiction Hilliker. J'ai fait signer American tabloid que je me suis acheté il y a quelques semaines. Bon, si j'en crois ce qu'il a raconté, je vais découvrir un immense auteur, que Dieu accueillera avec ébahissement et admiration pleine de transports quand il arrivera là-haut (il y a quelques heures, Lille ressemblait au paradis, donc), un homme qui écrit des romans intelligents, profonds, denses, documentés, bref merveilleux... J'étais trop timide et trop peu sûre de mon anglais pour lui dire mon attente immense et mon bonheur total. Mais je pense m'en tenir au jugement sur pièces, dans quelque temps...

 

Demain, ce sera vraiment difficile de noter quelque chose sur ce blog. Le jour 26 attendra un peu, et vous aussi, cher(e)s lecteurs et lectrices qui réagissez avec tant d'idées et d'humour à ces 30 jours. De toute façon, il faut que je me creuse un peu la tête pour y réfléchir, à ce jour 26...

Commenter cet article

Liliba 30/01/2011 00:08


Acquisition d'une grande maturité ! (et d'un peu de réalisme ;-)))


Anne 30/01/2011 21:37



Alors je te dis : chapeau bas, Lilba



Liliba 29/01/2011 19:02


Il y a une époque où je disais la Marquise de Merteuil dans Les liaisons dangereuses, mais maintenant je ne sais pas trop...


Anne 29/01/2011 23:27



Ah oui, tu es comme ça, toi...  Qu'est-ce qui t'a fait changer d'avis ?



argali 27/01/2011 18:42


J'ai reçu "La voleuse de livres" ce matin ! :-)


Anne 28/01/2011 11:18







argali 27/01/2011 17:37


Scarlett O'Hara. Il m'arrive (je le confesse) d'avoir son foutu caractère. J'ai aussi sa fougue et sa détermination. Mais je ne suis pas méchante (ouf !)
Hélène Hanff, de 84, Charing Cross Road. Pour sa passion des livres et des beaux livres. Tout comme elle, quand j'ai flashé sur un livre, je suis impatiente de me le procurer. J'aime aussi beaucoup
la correspondance que je pratique depuis des décennies.


Anne 27/01/2011 18:15



Voilà l'héroïne qu'il me fallait pour les livres, je n'y pensais plus !! Et je suis impatiente de me procurer les bouquins, pareil !! D'ailleurs, hier, en allant écouter Ellroy, j'ai acheté "Au
bon roman" et "La voleuse de livres" pour ton défi !!



Aifelle 27/01/2011 06:13


J'ai vu aussi James Ellroy à Rouen, mais je n'ai pas l'intention de le lire. Il y avait une rencontre également et je voulais voir le personnage. On peut dire qu'il assure le service après-vente ..


Anne 27/01/2011 17:33



C'est tout à fait ça !! Son regard sur l'Amérique des années 50-60 m'intéresse quand même, j'avais acheté "American tabloid" avant la rencontre.