De peur que son seul arbre ne s'enfuie...

Publié le par Anne

De peur que son seul arbre ne s'enfuie

 

il l'attache au pied de son cheval

 

que sa maison n'ait le mal de terre

il la construit sur un plateau

 

que son ruisseau ne se suicide dans la rivière

il le nomme eau stagnante, l'enferme dans un puits

 

que son jardin n'écoute les vents étranges,

il le plie trois fois, l'enferme dans son grenier

 

de peur que ses oiseaux n'émigrent

il chauffe les saisons

interdit aux feuilles de tomber

cloue sur les branches les désobéissantes

et cache sous sa peau leur permis de voyager

 

de peur que son nom ne s'use

il l'attache par une corde au bout de sa langue

 

et pour ressusciter avec les saisons

IL NOMME TERRE L'ESPACE DE SON CORPS

 

Vénus KHOURY-GHATA, poétesse francophone du Liban

 

Aujourd'hui, c'est le receuil Entrée poétique - Poème choisis et présentés par Alain Bosquet, aux éditions Nathan (1986) qui m'est tombé sous la main. Un bien beau livre au papier épais et craquant, des poèmes classiques ou inattendus, comme celui-ci...

 

Publié dans Des Mots en Poésie

Commenter cet article

Mimi des Plaisirs 06/02/2012 18:54

Une poétesse à l'écriture magnifique! Merci de nous l'avoir fait découvrir, Anne!
Est-ce écrit directement en Français ou bien traduit?

Anne 06/02/2012 22:49



Avec plaisir ! Elle est francophone, si j'ai bien compris la présentation.



Richard 05/02/2012 22:45

J'ai adoré ce texte !!
Merci !

Anne 05/02/2012 23:06



Tant mieux ! Merci de ta visite, Richard !



Asphodèle 05/02/2012 19:55

C'est beau ! Mais euh...elle n'avait pas bu que du kéfir cette dame ?^^ Un peu barré le poème juste comme j'aime, je note ! :)

Anne 05/02/2012 21:20



Et en Vendée on prend quoi pour se booster la plume, hein ?! ;-)



sophie 05/02/2012 18:54

tiens, c'est amusant, cette poétesse faisait partie de mes "possibles" pour ce dimanche, et finalement aujourd'hui j'ai opté pour l'humour d' Obaldia...aurais -je senti ton choix à distance?
mystère des liens virtuels! ;)

Anne 05/02/2012 21:19



Ca alors !!  C'est le hasard total qui m'a fait choisir ce livre et ce texte ;-)



niki 05/02/2012 15:21

bien joli ce poème :)

Anne 05/02/2012 21:18



N'est-ce pas !